perspectives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

perspectives

Message par cruella le Mer 11 Jan - 15:58

ca fait du bien de savoir qu'ilya des scientifiques qui font de la recherche inlassablement qui avancent tandis que nous ,nous nous engluons chaque jour un peu plus ce n'est pas pour vous déprimer que je dis ça mais je préfère appeler un chat un chat.

Actualité sante

La diète fait du bien au cerveau

Le Point.fr - Publié le 26/12/2011 à 10:07 - Modifié le 26/12/2011 à 10:08
Des chercheurs italiens ont démontré qu'une alimentation hypocalorique stimule la production d'une molécule efficace contre le vieillissement du cerveau

Plusieurs études avaient déjà démontré que le vieillissement du cerveau est inversement proportionnel à la quantité de calories absorbées quotidiennement. Ainsi, l'obésité est un facteur connu du ralentissement précoce des fonctions cérébrales. Mais au-delà des observations cliniques, la science ignorait la nature du lien moléculaire entre l'alimentation et le cerveau.

Les chercheurs de l'université catholique de Rome ont apporté une réponse à ce mystère en isolant une molécule responsable de l'allongement des facultés cérébrales. Appelée CREB1, cette molécule est activée par les diètes hypocaloriques. L'équipe du professeur Giovambattista Pani a démontré qu'il suffit d'absorber 30 % en moins de son alimentation habituelle pour stimuler naturellement la production de CREB1.

Dans leurs travaux, publiés dans la revue américaine Proceeding of the National Academy of Sciences of the United States of America (Pnas), les médecins romains ont également apporté la preuve que la molécule agit en augmentant la capacité des synapses à mémoriser les informations. "Or, le bon fonctionnement des synapses est déterminant pour l'apprentissage et la mémoire, explique Guido Grassi, un des chercheurs de l'équipe. Leur altération est à la base du déclin cognitif, de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence." La CREB1 est également fondamentale pour le contrôle de l'anxiété.
"La restriction calorique n'est qu'une phase expérimentale"

L'expérimentation a été conduite sur des souris soumises à une diète. Les animaux de laboratoire ont confirmé que la réduction de l'alimentation favorisait la production de CREB1 et qu'elle accroissait leurs capacités cognitives et leur mémoire. Mais en bloquant la production de CREB1 chez des souris également soumises à des restrictions caloriques, ces dernières ont développé les mêmes pathologies de vieillissement cérébral que leurs consoeurs nourries normalement. La preuve par neuf du rôle de la CREB1 sur le cerveau et de son lien avec l'alimentation.

"La restriction calorique n'est qu'une phase expérimentale, explique le professeur Pani. Désormais, notre but est de trouver des médicaments capables d'activer la production de CREB1 sans l'obligation de suivre une diète." Toutefois, en attendant, seule une alimentation modérée pourra sauvegarder ce qu'il reste de nos synapses. Raison de plus pour refuser de reprendre de la bûche lors des agapes de Noël.


*
avatar
cruella
moderateur
moderateur

Messages : 485
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par guini24 le Jeu 12 Jan - 13:33

bnj cruella
en effet la différence est de taille.
nous sommes constamment derrière le logement pour "cacher sa tête" ,les conflits avec l'administration qui fait tout pour nous humilier (le pointage....)nos enfants scolarisés et totalement dépendant de nous avec tout ça et plus il faut vraiment être cinglé pour se pencher sur la science en générale et la recherche scientifique en particulier.
dites moi s'il vous plait si je suis le seul a sentir que je perd mes facultés et mes capacités de médecin.
ya hassra Sad Sad Sad
avatar
guini24
moderateur
moderateur

Messages : 1010
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par houssam24 le Jeu 12 Jan - 16:48

pour dr guini oui cher ami tu as tout a fait raison .

houssam24
membre super
membre super

Messages : 216
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par cruella le Jeu 12 Jan - 16:54

bonjour guini
rassure toi tu n'es pas seul; tu sais guini dans ce fatras d'opportunisme de médiocrité de platitude de nonchalance et de lymphatisme( c'est de l'euphémisme); l'échelle des valeurs se trouve inversée ;l'abnégation et l'amour de l'autre se noient dans la pugnacité et l'hostilité et du coup on devient casanier et on pense plus monsieur on pense plus Sleep
avatar
cruella
moderateur
moderateur

Messages : 485
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par guini24 le Jeu 12 Jan - 19:09

salut!
jadis,et quand j'eté encore enfant javais en moi ce besoin de servir mon prochain j'éprouvais même du plaisir a le faire.
durant mes études universitaires et a chaque fois que j'apprenais un truc (examen clinique d'un malade,prise de la TA) j'avais hâte de rentrer chez moi le week end pour mettre mon savoir au profit de ma famille,mes amis ,mes voisins et quiconque sollicite el hakim
aujourd'hui les temps ont changés,tout le monde crois savoir faire tout:le vendeur en pharmacie s'est reconverti en médecin de quartier ou de famille,les servantes de salles déguisées en praticiennes (portants blouses blanches ,une paire de sabot made in) la médecine parallèle en pleine expansion gagne du terrain conduisant ainsi bon nombre d'hypocondriaques au suicide.
la médecine est belle et bien toujours là,mais le plaisir de l'exercer en algerie j'en doute.
je fume du thé et je reste éveillé le cauchemar continu (hakim laalam) a+


avatar
guini24
moderateur
moderateur

Messages : 1010
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par med2011 le Ven 13 Jan - 18:43

ya djmaa matepointouche

med2011
membre super
membre super

Messages : 273
Date d'inscription : 11/08/2011
Localisation : chlef

Revenir en haut Aller en bas

c'est une veritè tbiba

Message par med2011 le Mar 17 Jan - 1:47

c'est une veritè tbiba ,on est loin de ce q se passe ,alors je pense si on reste avec ce rythme des umps on peut jamais evoluer ,on peut meme oublier un jour notre metier autant q medecin ,mais il faut ps baisser les bras




cruella a écrit:ca fait du bien de savoir qu'ilya des scientifiques qui font de la recherche inlassablement qui avancent tandis que nous ,nous nous engluons chaque jour un peu plus ce n'est pas pour vous déprimer que je dis ça mais je préfère appeler un chat un chat.

Actualité sante

La diète fait du bien au cerveau

Le Point.fr - Publié le 26/12/2011 à 10:07 - Modifié le 26/12/2011 à 10:08
Des chercheurs italiens ont démontré qu'une alimentation hypocalorique stimule la production d'une molécule efficace contre le vieillissement du cerveau

Plusieurs études avaient déjà démontré que le vieillissement du cerveau est inversement proportionnel à la quantité de calories absorbées quotidiennement. Ainsi, l'obésité est un facteur connu du ralentissement précoce des fonctions cérébrales. Mais au-delà des observations cliniques, la science ignorait la nature du lien moléculaire entre l'alimentation et le cerveau.

Les chercheurs de l'université catholique de Rome ont apporté une réponse à ce mystère en isolant une molécule responsable de l'allongement des facultés cérébrales. Appelée CREB1, cette molécule est activée par les diètes hypocaloriques. L'équipe du professeur Giovambattista Pani a démontré qu'il suffit d'absorber 30 % en moins de son alimentation habituelle pour stimuler naturellement la production de CREB1.

Dans leurs travaux, publiés dans la revue américaine Proceeding of the National Academy of Sciences of the United States of America (Pnas), les médecins romains ont également apporté la preuve que la molécule agit en augmentant la capacité des synapses à mémoriser les informations. "Or, le bon fonctionnement des synapses est déterminant pour l'apprentissage et la mémoire, explique Guido Grassi, un des chercheurs de l'équipe. Leur altération est à la base du déclin cognitif, de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence." La CREB1 est également fondamentale pour le contrôle de l'anxiété.
"La restriction calorique n'est qu'une phase expérimentale"

L'expérimentation a été conduite sur des souris soumises à une diète. Les animaux de laboratoire ont confirmé que la réduction de l'alimentation favorisait la production de CREB1 et qu'elle accroissait leurs capacités cognitives et leur mémoire. Mais en bloquant la production de CREB1 chez des souris également soumises à des restrictions caloriques, ces dernières ont développé les mêmes pathologies de vieillissement cérébral que leurs consoeurs nourries normalement. La preuve par neuf du rôle de la CREB1 sur le cerveau et de son lien avec l'alimentation.

"La restriction calorique n'est qu'une phase expérimentale, explique le professeur Pani. Désormais, notre but est de trouver des médicaments capables d'activer la production de CREB1 sans l'obligation de suivre une diète." Toutefois, en attendant, seule une alimentation modérée pourra sauvegarder ce qu'il reste de nos synapses. Raison de plus pour refuser de reprendre de la bûche lors des agapes de Noël.


*

med2011
membre super
membre super

Messages : 273
Date d'inscription : 11/08/2011
Localisation : chlef

Revenir en haut Aller en bas

Re: perspectives

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum